Toute une histoire
De l’invention à nos jours, en intégrant les pratiques de l’image les plus variées, la visite du musée Nicéphore Niépce vous invite à un parcours dans le monde de la photographie, passé et présent.

Salle Durville © Patrice Josserand
©Musée Nicéphore Niépce

Chalon-sur-Saône, berceau de la photographie
Chalon-sur-Saône est la ville natale de Nicéphore Niépce [1765-1833], inventeur de la photographie en 1816. Au musée Nicéphore Niépce vous pourrez découvrir des collections uniques du musée autour des origines de l’image photographique, le premier appareil du monde, les héliographies de Nicéphore Niépce, …
 
Le musée Nicéphore Niépce c’est :
Plus de 3 millions d’images, 6 000 appareils photographiques, 3 555 m², 11 salles d’exposition, 1500 œuvres exposées, entre 6 expositions temporaires par an, des visites commentées, des ateliers pour le jeune public, une librairie spécialisée , une bibliothèque de 30 000 ouvrages, des projets hors les murs, des expositions itinérantes, des conférences, une base de données de plus de 500 000 références, un lieu de réflexion sur les nouvelles technologies de l’image, …mais aussi un laboratoire.
 
Le musée Nicéphore Niépce et Canson
Grâce à son laboratoire numérique le musée constitue un centre de production d'œuvres et d'expositions et un lieu de résidence pour artistes. Depuis 1996, il permet de reproduire ses collections sur supports numériques, d’offrir une expertise technique pour la production de projet d’artistes et ainsi de favoriser la création.
Depuis 8 ans maintenant, Canson accompagne le musée Nicéphore Niépce. Le rapprochement entre les deux entités c’est fait naturellement, Canson, étant présent dans l’histoire de la photographie depuis la Calotypie, le premier procédé photographique sur papier.
Canson aide le musée en dons de papiers photographiques pour la production d’œuvres et d’expositions. Le laboratoire du musée a ainsi pu accompagner les photographes Elina Brotherus, Peter Knapp, Olivier Culmann, Alexandra Catiere, etc., mais aussi produire des expositions comme : Studio Blumenfeld. New York, 1941-1960, Robert Burley, The Disappearence of Darkness, Mare Mater de Patrick Zachmann, Colorama, la vie en Kodak, ou Henri Dauman, The Manhattan Darkroom.
 
En 2020 Canson accompagnera le musée dans son projet d’exposition « Azimut, une marche photographique du collectif Tendance Floue ».
 
2017, un vent de liberté souffle sur la photographie française. Las du carcan des commandes, avides de retrouver l’idée d’indépendance autour de laquelle le collectif s’est agrégé, les affranchis de Tendance Floue décident de prendre la route. Sans parcours préétabli, avec nulle autre contrainte que de transmettre chaque jour ses impressions par l’image et les mots, les photographes parcourent la France et se passent le relai.
 
L’exposition rendra compte de cette généreuse et fantasque marche de 31 photographes, aventure collective par essence pleine d’imprévus et de surprises. Une grande fresque photographique revisitera les productions de chaque auteur au fil du relai. Un regard libre sur le territoire français et une exploration d’autant de territoires intimes.
 
« Le projet Azimut, marche photographique au cours de laquelle trente et un auteurs se sont relayés sur 4 000 km, a donné lieu à autant d’expressions singulières. Dans l’exposition, conçue et produite par le musée Nicéphore Niépce, le papier Canson® Infinity Rag Photographique 310gm² sera le dénominateur commun de ces multiples langages photographiques. Ses qualités ont répondu aux spécificités de toutes les images, tant pour les épreuves couleur que pour le noir et blanc, supportant de forts contrastes comme les nuances les plus subtiles. »
Bertrand Meunier et Grégoire Eloy, photographes du collectif Tendance Floue
 
 
Le musée … chez vous
www.museeniepce.com