7 Luglio 2016

Le travail d'Eric BOURRET sera présenté par la Hazard Gallery durant la JoburgArtFair du 9 au 11 septembre 2016 au Sandton Convention Centre, Johannesburg.

En tant que première foire internationale d'art sur le continent, la FNB JoburgArtFair joue un rôle essentiel dans le soutien de la photographie artistique et contemporaine de paysages en Afrique.
La Foire offre un espace pour des artistes de premier plan, des galeries, des collectionneurs, des auteurs, des penseurs et des amateurs d'art pour se rassembler.
 

Quelques mots sur Eric BOURRET :

Né en 1964 à Paris, Eric Bourret vit et travaille dans le Sud de la France et en Himalaya.



L’ensemble des tirages de l'exposition d’Eric BOURRET est réalisé sur papier Canson® Infinity Rag Photographique 310g

L’oeuvre de cet "artiste marcheur" prend sa source dans la lignée des Land-Artists Anglais et des photographes-arpenteurs de paysages. Depuis le début des années 1990 et au travers de paysages de tout horizon et à toute altitude, chaîne himalayenne, alpes du sud et du nord, littoral méditerranéen et septentrional, sites archéologiques du Proche-Orient et d'Asie du sud-est , Éric Bourret parcourt le monde à pied, en effectuant des prises de vues photographiques qu’il appelle  "expérience de la marche, expérience du visible".
Son travail a fait l'objet depuis 1990, d'expositions et d'acquisitions dans les musées et centres d'Art, en Europe, aux États-Unis et en Afrique. Il a exposé au Palazzo Mora durant la 56° Biennale de Venise.

Durant 4 semaines en 2015, sur l'invitation de la Nirox Foundation et du French Institute, Eric Bourret a parcouru en Afrique du Sud l'un des plus anciens sites d'hominidés, le "Cradle of Humankind" classé au patrimoine mondial de l'humanité.
Comme le souligne Pierre Padovani "… émerge de ces oeuvres kaléidoscopiques des formes mono ou pluricellulaires souples flottant à la surface de l’image, des biomorphes, des pictogrammes qui évoqueraient des alphabets inconnus, du pré-historique, des tracés balafrés et des réseaux curvilinéaires, des arabesques tourbillonnantes, des torrents de coulures,  ainsi que des éléments de brouillage issus d’un pandémonium terrestre.... L’univers formel de Bourret fait ici cohabiter Jackson Pollock, bien sûr, mais aussi Mark Tobey, il convoque à la fois les Texturologies de Jean Dubuffet, les Delocazioni de Claudio Parmiggiani ou les Cosmogonies de Klein. Comme l’indique l’artiste, ¨ce n’est plus l’objet mais bien sa disparition, sa trace en même temps que sa radiographie".


 

Pour en savoir plus sur FNB JoburgArtFair :

www.fnbjoburgartfair.co.za    
www.hzrd.co.za    


Adresse de l'Exposition :
Joburg ArtFair 2016
Contemporary African Art
Sandton Convention Centre     
161 Maude St, Sandton, Johannesburg, 2196, Afrique du Sud