Durant cette étape, l'opérateur utilise les différents outils de correction (courbes, niveaux, luminosité, contraste, saturation, correction sélective, etc) présents dans les logiciels de retouche, tels Photoshop, Lightroom ou autres programmes dédiés.

C'est durant ce processus que l'opérateur adapte l'image selon ses goûts et sa sensibilité. A ce stade, il peut utiliser l'option "Soft proofing" de la gestion de la couleur afin d'afficher sur un écran calibré, le résultat de ses retouches ; avant de procéder à l'impression finale (simulation du profil de sortie, dans notre cas le profil ICC de l'accord papier/imprimante).

Astuce : Ne pas oublier d'incorporer le profil ICC interne de l'image au moment de son enregistrement.
Retour FAQ