Les canvas sont des toiles pré-enduites et spécialement couchées pour le jet d'encre. Elles sont généralement composées d'un mélange polyesther/coton (poly-coton) ou plus rarement de 100% coton.

Conseils avant l'impression :
La principale attention à porter lors d'une impression sur canvas se situe au niveau de la taille finale du document une fois imprimé. Le canvas, plus souple que le papier, peut subir une légère déformation due à l'entrainement mécanique de l'imprimante (dans le sens de déroulement du support). De sorte qu'il n'est pas rare de devoir constater une taille légèrement différente de celle du fichier original.
Ce phénomène est difficile à anticiper et peut varier d'un canvas à l'autre et d'une imprimante à l'autre. Il est recommandé de vérifier ce point et, le cas échéant, de corriger l'avancement du support dans votre pilote d'imprimante.

Conseils après l'impression :
Avant toute manipulation d'un canvas il est impératif de le laisser sécher au moins 24h.
Les canvas sont très maniables, solides et d'une grande souplesse. Il conviennent particulièrement aux reproductions de tableaux et, comme eux, peuvent être montés sur chassis. La technique est exactement la même à la différence qu'un support jet d'encre est monté après impression (les peintures sur toiles sont montés sur chassis avant de peindre). Il est conseillé de le protéger préalablement à l'aide d'un vernis avant toute manipulation ou montage.

Il existe des vernis acryliques sous formes de spray, spécifiquement étudiés pour l'impression jet d'encre. Ils sont prêts à l'emploi, par pulvériserisation et ont l'avantage de ne pas dénaturer le rendu original de la toile. L'aspect d'un canvas mat par exemple sera préservé.

La méthode que nous préconisons prioritairement est d'appliquer en deux couches un vernis acrylique liquide, généralement de couleur blanche (plutôt translucide) avant application. il devient parfaitement transparent après séchage complet.

Il y a deux méthodes d'application possibles. 
La première consiste à utiliser un petit rouleau en polyesther et à appliquer soigneusement une première couche fine de vernis, dans les deux sens de la toile, qui fixera définitivement les pigments de l'encre grâce à l'effet fixant du vernis. Maîtriser la pression sur le rouleau pour éviter que l'encre ne laisse de traces après son passage.  
La deuxième couche, quant à elle, peut être appliquée généreusement au rouleau (pour un effet plus lissé) ou au pinceau large afin d'en rendre visibles les traces et obtenir un effet esthétique particulier.

La deuxième technique d'application est plutôt destinée aux canvas de grandes dimensions, où l'utilisation d'un petit rouleau rendrait la tâche fastidieuse et le résulat irrégulier. Préférer, dans ces conditions, la méthode de la pulvérisation, soit avec un pistolet à peinture assez puissant soit à l'aide d'un compresseur. Dans les deux cas, faire des tests de viscosité avant l'application finale.

La méthode utilisant le vernis acrylique liquide est plus longue et demande un minimum de maîtrise néanmoins elle a le mérite de rendre le tirage extrèmement résistant. Il est même possible de le nettoyer à l'éponge en cas de salissures.
Les vernis acryliques sont vendus généralement en finition mat (plutôt satiné en vérité), satin ou brillant (le satin s'obtient très facilement en mélangeant le mat et le brillant).


Retour FAQ