Frankreich Messe 01 Juli - 07 Juli

A l’occasion de la semaine professionnelle des Rencontres d’Arles et pour la seconde année consécutive, les photographes de l’Agence MYOP investiront l’ancien collège du Cloître, en plein cœur de la vieille ville.

Des expositions inédites, des rencontres et conférences, un café, des projections et des performances émailleront toute la semaine d’ouverture, transformant ainsi ce vaste bâtiment délaissé en un vibrant lieu de partage, de créativité et d’émulation.
Les photographes de l’agence MYOP n’en sont pas à leur coup d’essai dans l’occupation artistique de lieux désaffectés à Arles. L’an dernier, MYOP avait fait du 5 rue du Cloître l’un des lieux les plus vivants des Rencontres. En juillet 2014, ils avaient investi un immense et somptueux hôtel particulier décati rue de la Calade.
L’édition de cette année sera sous le signe du collectif et du commun : Quelles attitudes adopter face aux grandes crises (sociale, écologique, humanitaire) que notre époque traverse ? Comment se créé du collectif, de l’appartenance ? Est-il possible de chercher à s’unir tout en restant ouvert et curieux du monde ?

MYOP in Arles 2019

Info pratiques : 

MYOP in Arles :
5 rue du Cloître
13200 Arles
http://www.myop.fr/

Dans le cadre de Myop in Arles, les expositions suivantes ont été tirées sur les papiers Canson Infinity :
- Edition Etching Rag 310g
- Baryta Prestige 340g
- Rag Photographique 310g

Olivier Monge (tiré par le laboratoire AZA) : « Marseille, Topologie d’un péril imminent »
5 novembre 2018, 2 immeubles s’écroulent rue d’Aubagne à Marseille.
Olivier Monge nous propose un parcours à travers les immeubles et les personnes évacués suite à ce drame, un inventaire architectural et humain d’un désastre, agrémenté de témoignages audio invraisemblables.

Alain Keler (tiré par le laboratoire AZA) : « Détroit du Bosphore, une traversée »

"Les détroits, un enjeu politique.
Détroit du Bosphore, une traversée.
Avec l’essor de la mondialisation et du commerce maritime international, les détroits situés sur les principales routes maritimes sont devenus des points stratégiques essentiels au point de susciter de vives tensions entre certains pays.
Parmi les principaux détroits en Europe et entre l’Europe et d’autres continents sur lesquels je travaille, le Bosphore a toujours été d’une importance stratégique depuis la nuit de nos civilisations. Il est l’un des 5 détroits sur lesquels se porte mon travail."



Ed Alcock (tiré par le laboratoire I-Labo):  « Entre chien et loup »

« J’ai arpenté les routes pour explorer le lien évanescent de l’homme à l’animal, à travers l’exploration des rêves et des souvenirs d’enfance d’hommes et de femmes. Je suis allé à la rencontre de ces individus qui ont conservé une relation particulière et familière très forte avec les animaux. Nichés dans des paysages d'hiver endormis, quelque part entre chien et loup, j'ai découvert une faune peuplée d’enfants enlaçant des poules, de taxidermistes nostalgiques, de doudous brûlés, de chiens voleurs de dinde et de vétérinaires philosophes. Je livre ici leurs portraits accompagnés de leur confidences manuscrites. »

Stéphane Lagoutte (tiré par le laboratoire I-Labo): « Théâtre de la colère »​

Zones à Défendre, Nuit debout, manifestations contre la loi travail, gilets jaunes, la forme des mouvements sociaux a muté depuis quelques années. Elle semble se réinventer. Stéphane Lagoutte a suivi pour la presse le principal de ces nouvelles actions égrenées de violences. Il nous propose un regard croisé avec Ulrich Lebeuf dans lequel ils réinventent leur façon de montrer ces situations et s'opposent ainsi au consommable de l'actualité. 

Events

Alle Veranstaltungen anzeigen